Logo

Quand récolter les légumes du potager?

La saison des récoltes bat son plein. Elle se poursuivra jusqu’aux gelées. Certains­ légumes se consomment frais, d’autres sont stockés dans la maison. D’autres, enfin, seront mis en bocaux ou congelés, voire séchés. Le soleil estival est la principale source d’arômes. Mais, en plein midi, les feuilles sont plus dures, les racines plus piquantes, les fruits plus amers.

À la fraîche

Le matin, à la rosée, récoltez les légumes verts, ceux qu’on goûte tendres et doux : laitues, haricots-filet et mange-tout, concombres, courgettes, radis et navets. Récoltez également les herbes fraîches. En période de grande chaleur, il faudra bien arroser la veille au soir pour avoir le plein de tendreté. Par contre, si vous aimez les cornichons un peu amers, attendez que le soleil soit bien installé.

Un peu plus tard en matinée, une fois la rosée séchée, on cueillera les légumes qu’on veut conserver quelques jours : carottes, pommes de terre, etc. Les ­haricots en grains frais ne risqueront pas de moisir, tout en restant bien tendres.

C’est aussi dans les matinées d’été et d’automne que vous récolterez les racines de conservation pour l’hiver : pommes de terre en été et en automne selon leur ­précocité; plus tard à l’automne carottes, betteraves, panais, etc. Une fois arrachées, laissez-les un moment à sécher sur le sol. Avant de les rentrer, il faut encore les trier et mettre de côté toutes celles qui seraient abîmées, pour les consommer rapidement.

En plein jour

D’autres attendront le plein soleil. C’est le cas des légumes fruits qui y gagneront des arômes concentrés : tomates, aubergines, poivrons, melons, pastèques. Les bulbes (ail, oignon, oignon vert) seront récoltés en milieu de journée et laissés en plein soleil. Si le temps est bien sec, ils y reste­ront plusieurs jours.

Par contre, si le temps devient humide, ils seront rentrés et mis à sécher dans un endroit le plus ventilé possible, étalés ou suspendus, jusqu’à ce qu’ils aient bien séché.

Source : La dépêche

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*