Logo

Le compostage

Le compostage est une méthode de recyclage naturel par laquelle on transforme en humus des résidus, alimentaires ou autres. Facile à faire, le compost issu de cette technique exige le respect de quelques règles de base pour assurer sa qualité. Vous verrez, c’est simple.

Le compostage est en fait le procédé de décomposition des matières organiques par micro-organismes, bactéries et cham­pi­gnons, transformant les résidus naturels en traitement de sol de haute qualité. Pour bien se réaliser, le processus de décomposition des matières a toutefois besoin d’air. Sans l’oxygène requis, le processus génère une odeur nauséabonde de pourriture. Ainsi, choisissez un composteur qui permettra une aération suffisante. De même, si l’on utilise des matières inappropriées, la qualité du compost pourrait en être affectée et des odeurs de pourriture pourraient s’en dégager. Il est donc important de bien sélectionner les matières à composter.

Près de 30 % des déchets dont nous disposons hebdomadairement peuvent être utilisés pour créer un compost de qualité. Par conséquent, le compostage permet de réduire la quantité de déchets envoyés aux décharges et contribue à limiter l’expansion des sites d’enfouissement.

Le composteur

Le compostage peut être effectué à la maison, sur les lieux de travail ou de façon centralisée dans certaines municipalités. Les composteurs peuvent être de différents modèles, du bac de jardin à l’enclos, et varient en fonction des techniques que l’on souhaite utiliser. En milieu urbain, les cônes ou les bacs couverts et compacts ont davantage la cote en raison du peu d’espace requis. Il existe aussi certains modèles pouvant être utilisés à l’intérieur sans générer d’odeurs désagréables.

Le composteur devrait être placé dans un endroit facile d’accès toute l’année, non visible de la voie publique, mais où il profitera du plus grand ensoleillement possible. Bien que le processus puisse aussi être fait à froid, la chaleur du soleil accélère l’activité microbiologique. De même, l’endroit où est déposé le composteur devrait être bien drainé pour éviter un surplus d’humidité. Comme l’aération est aussi cruciale au succès du compostage, déposez votre composteur sur de petites branches qui permettront à la fois une meilleure circulation d’air et un meilleur drainage.

La bonne recette

Toutes les matières organiques peuvent être compostées même si certaines devaient être évitées. Toutefois, la qualité du compost dépendra du type de résidus organiques déposés en juste quantité dans votre composteur. Essayez aussi de varier le type de résidus utilisés. Cette variété assurera un compost de meilleure texture et plus riche en nutriments végétaux. Une règle simple : le mélange devrait être constitué d’un poids égal de matières sèches, riches en carbone, qualifiées de matières « brunes », et de matières humides, à haute teneur en azote, dites « vertes ». Essayez aussi de faire des morceaux de matières organiques de petite taille.

De multiples guides, distribués par les organismes gouvernementaux et environnementaux, vous donneront de judicieux conseils sur ce procédé.

Beaucoup ou un peu à la fois?

Lorsque vous déposez les résidus dans le composteur, évitez autant que possible de placer une couche épaisse d’un même résidu, surtout s’il s’agit d’une matière humide, comme du gazon frais. Par exemple, ne déposez pas plus de 6 cm d’herbe ou 15 cm de feuilles. Essayez aussi de mélanger les substances humides à des matières sèches afin d’éviter qu’elles ne se compactent et privent le mélange de l’oxygène requis.

Il est aussi conseillé de garder le compost en pile assez grosse afin qu’il puisse se réchauffer, stimulant l’activité microbiologique. De même, il est suggéré de retourner le compost fréquemment pour obtenir un meilleur résultat.

Vous saurez que votre compost est prêt pour l’utilisation lorsqu’il prendra une belle couleur foncée, qu’il deviendra friable et qu’il s’en dégagera une bonne odeur de terreau.

Source : APCHQ

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*