Logo
Porte de garage – Petits soins pour  une grande fiabilité

Porte de garage – Petits soins pour une grande fiabilité

La porte de garage est la plus grande porte d’une maison, mais aussi, et trop souvent, la plus négligée. Tôt ou tard, elle risque de vous rappeler ce manque d’attention en refusant de s’ouvrir ou de se refermer complètement, en émettant un son désagréable à chaque mouvement ou en laissant l’air froid s’infiltrer sur ses joints devenus inefficaces.

Le premier geste que vous devriez poser est de faire fonctionner votre porte de garage manuellement au moins une fois l’an. Pourquoi manuellement? Parce que plusieurs problèmes de fonctionnement passent inaperçus puisque votre porte de garage est munie d’un système d’ouverture/fermeture mécanisé, appelé « opérateur » ou, plus couramment, « ouvre-porte de garage ». Ce dernier, quoique pratique, vous empêche d’entendre ou de sentir les efforts que fait votre porte de garage.

Un essai manuel rendra évident un bris de roulettes ou encore un désalignement des panneaux, ce qui se traduit habituellement par un frottement sur les rails. Mais plus important encore, l’exercice permettra de vérifier la tension des ressorts. Tout désajustement de cet ordre empêchera la porte de demeurer au point mort lorsqu’elle est entrouverte et la rendra très lourde au soulèvement.

Une porte de garage bien ajustée devrait pouvoir être soulevée facilement d’une seule main, car son poids ressenti variera de 7 à 12 livres, alors que le poids réel d’une porte standard de 7 pi sur 10 pi est d’au moins 140 livres! À défaut d’un bon équilibrage, l’opérateur sera trop sollicité et sa durée de vie utile sera considérablement écourtée.

L’ajustement du système de levage d’une porte de garage (ressorts, câbles et autres pièces) est un travail délicat qui comporte des risques de blessures. C’est pourquoi il est recommandé de le confier à un professionnel.

Lors de votre test manuel, il faut aussi vous assurer que la porte de garage s’ouvre et se referme complètement. Au besoin, consultez le manuel d’instruction de l’ouvre-porte électrique afin de procéder en toute sécurité au réglage des commandes de course ou de force, de même qu’au réajustement de la tension de la chaîne ou de la courroie d’entraînement.

Côté entretien, les pièces de quincaillerie mobiles (roulettes, pentures, poulies, ressorts et serrure) et les rails doivent être lubrifiés deux fois par année avec de l’huile sans base de pétrole (p. ex. à base de silicone), après que la solidité de leur assemblage ou de leur ancrage a été vérifiée.

Par ailleurs, les propriétés du fini extérieur de la porte dureront plus longtemps si les panneaux sont lavés périodiquement avec les mêmes produits (savon doux) et instruments que ceux utilisés pour une automobile. L’application annuelle d’une couche de cire d’auto facilitera son entretien. L’utilisation d’un pulvérisateur d’eau à haute pression est à proscrire.

Coupe-froid et bruit

Les coupe-froid assurant l’étanchéité au pourtour du cadre et au bas de la porte devraient être nettoyés avec un détergent doux et lubrifiés au moyen d’un produit à base de silicone et non de pétrole, car ce dernier altère la flexibilité de leur caoutchouc. Les coupe-froid doivent épouser parfaitement le contour de la porte pour prévenir les coûteuses infiltrations d’air froid. Remplacez-les au besoin. Prêtez une attention particulière à l’état de la moulure tubulaire du bas de la porte. Les petits rongeurs n’hésitent pas à la gruger pour y trouver un abri.

La lubrification des éléments de quincaillerie aura pour effet d’atténuer le bruit de fonctionnement de la porte. Une autre façon d’y contribuer est d’opter pour des roulettes en nylon blanc avec roulement à billes ou encore de préférer un opérateur doté d’une courroie (au lieu d’une chaîne) et fixé à la charpente de la maison sur des coussinets de caoutchouc.

Si une chambre à coucher ou une aire de repos est située au-dessus du garage, il sera encore plus efficace de recourir à un ouvre-porte à vitesse variable conçu pour être installé au mur (au lieu du plafond), tout juste au-dessus de la porte. Il existe enfin des systèmes antivibrations plus sophistiqués et destinés spécifiquement aux portes de garage.

Source : CAA – Habitation

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*