Logo

Fiction et réalité sur les parasites domestiques

Saviez-vous que les mouches sont porteuses d’un plus grand nombre d’agents ­pathogènes que les blattes? À vrai dire, la mouche domestique est deux fois plus ­répugnante que la blatte : en effet, elle transporte plus de 100 agents pathogènes tout en étant recouverte de micro-organismes, et elle dépose des bactéries chaque fois qu’elle atterrit.

En matière de parasites, ou bien on obtient souvent de faux ren­seignements, ou alors pas assez », affirme Alice Sinia, Ph. D., entomologiste. « La ­formation est essentielle pour bien gérer les parasites, et pour atténuer les risques qui leur sont associés. »

Des experts exposent ici quelques faits associés aux parasites, tout en expliquant s’ils sont fondés (réalité) ou non (fiction).

Fiction ou réalité : Vous trouverez des punaises de lit dans une pièce où il y a de l’activité.

Fiction. Vous n’aurez pas nécessairement des punaises de lit simplement en entrant dans une pièce où la présence d’insectes a été observée. Les punaises de lit détestent la lumière, le bruit et le ­tapage. Bien qu’elles puissent facilement se propager en s’attachant aux vêtements et aux bagages, ces insectes sont ­généralement paresseux et passent la ­majorité de leur temps au repos ou cachés.

Fiction ou réalité : Les produits chimiques servant au nettoyage ­domestique comme l’eau de Javel, les ­désinfectants, et les produits de nettoyage peuvent tuer et contrôler les fourmis et plusieurs autres insectes.

Fiction. Ces produits ne sont pas conçus pour contrôler les fourmis ou autres insectes. Il est possible de tuer ceux que vous pulvérisez, selon la ­puissance du produit, mais ces produits de nettoyage domestique ne sont pas ­formulés pour agir comme produit antiparasitaire. Même si un bon entretien de la maison est essentiel pour réduire le risque d’une infestation, il ne faut pas se fier uniquement aux produits de ­nettoyage domestique pour résoudre les problèmes parasitaires.

Fiction ou réalité : Les moustiques sont plus attirés vers certaines personnes que d’autres.
Réalité. Certains indices, comme la ­présence de dioxyde de carbone et de sueur, peuvent attirer les moustiques vers certaines personnes. C’est la raison pour laquelle les moustiques peuvent vous ­envahir lorsque vous faites de l’exercice en plein air. Ils sont attirés par le dioxyde de carbone et la sueur que vous produisez.

Fiction ou réalité : Les fourmis ­charpentières mangent le bois.
Fiction. Les fourmis charpentières n’ont pas la capacité de digérer le bois comme les termites. Elles peuvent ­simplement creuser le bois et construire des nids dans les vides. Si la fondation en bois de votre maison est atteinte par ­l’humidité ou la dégradation, veuillez communiquer avec votre spécialiste en gestion parasitaire pour mettre en œuvre un programme qui aidera à garder ce type de fourmi à l’écart.

Fiction ou réalité : Après avoir ingéré du poison, les rats et les souris se ­déplaceront à l’extérieur de la maison pour mourir.
Fiction. Les rats et les souris peuvent mourir à n’importe quel endroit, pourvu qu’ils aient consommé une dose létale du poison, et ils dégageront une odeur ­indépendamment du lieu où ils meurent. Le poison ne les assèche pas. On attribue l’intensité de l’odeur à la masse corporelle du rat ou de la souris, et à la température lorsque se produit la décomposition.

Les experts vous recommandent de ­collaborer avec votre spécialiste en ­gestion parasitaire pour établir un ­programme qui viendra à bout des ­parasites qui se trouvent à l’intérieur ou autour de votre maison. (EN)

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*