Logo

Envisager le déménagement

Selon l’étude exploratoire sur la trajectoire résidentielle des baby-boomers, réalisée conjointement par la SHQ, la SCHL et l’APCHQ, les baby-boomers ont une vision assez floue de l’avenir.

Alors qu’ils commencent à voir que leur résidence actuelle ne leur convient plus tout à fait, les baby-boomers doivent envisager de se reloger. Cependant, près d’un tiers des répondants (31 %) ignorent s’ils loueront ou achèteront leur prochaine résidence.

Quant à ceux qui envisagent d’acheter leur prochaine résidence, 39 % ne savent pas s’ils l’achèteront neuve ou usagée.

La maison de retraite, une option?

Toujours selon l’étude, une large proportion des baby-boomers intègrent la maison de retraite dans leurs perspectives résidentielles futures. Ils cherchent le meilleur compromis entre leur fort désir de propriété, d’une part, et les éventuelles contraintes qui accompagneront une baisse d’autonomie, d’autre part.

Environ 4 baby-boomers sur 10 estiment que leur prochaine résidence sera une résidence pour personnes âgées. Il s’agit d’une proportion importante, qu’il faut toutefois prendre avec précaution. Ce renseignement vient en effet confirmer les conclusions précédentes : on souhaite demeurer le plus longtemps possible dans sa résidence actuelle, tant que son état de santé le permet. Mais lorsque la perte d’autonomie deviendra trop importante, la solution de la résidence pour personnes retraitées apparaîtra sans aucun doute plus pertinente.

Il semble que ce type de résidence constitue en effet davantage une solution de dernier recours qu’un réel choix volontaire. —Source APCHQ

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*