Logo

Divise ou indivise, telle est la question

Living roomVous souhaitez acheter votre première propriété? Voici quelques différences entre les deux types de copropriété offertes sur le marché immobilier actuel : divise et indivise.

Dans le cas d’une copropriété divise, l’acheteur est seul et unique propriétaire de son appartement. Il a le droit de le vendre ou le léguer comme bon lui semble. Toutefois, il partage avec les autres copropriétaires la propriété des espaces communs tels que terrain, corridors, ascenseurs, etc. Dans certains cas, plus rarement, la copropriété peut être indivise; les acheteurs ont alors en commun à la fois leur hypothèque, leurs droits et leurs obligations.

Un syndicat de copropriété (conseil d’administration) est élu par les copropriétaires pour s’occuper de la gestion de l’immeuble. Afin de mieux apprécier la vie communautaire, choisissez un immeuble où les occupants ont un revenu, un statut professionnel et des points communs semblables aux vôtres. Cela vous assurera une meilleure entente.

La localisation d’une copropriété est aussi un facteur important. Choisissez un appartement bien situé. Une vue intéressante, un environnement paisible et une luminosité acceptable de même que la proximité des services et des moyens de transport vous assureront une bonne valeur de revente.

La superficie de l’appartement et la qualité de sa construction sont aussi des éléments déterminants. Bien que certains immeubles luxueux soient conçus de façon à ce que chaque unité ait une entrée privée ou semi-privée, la copropriété n’offre pas toujours l’intimité d’une maison unifamiliale. Assurez-vous d’une bonne insonorisation.

Quels sont les services offerts à l’intérieur de l’immeuble? Y a-t-il un garage, une piscine, un sauna, un terrain de tennis, ou une salle d’entraînement physique? Un garage intérieur peut augmenter la valeur d’une copropriété, mais inutile d’avoir accès à une piscine si vous ne nagez pas. N’oubliez pas que les frais de copropriété doivent couvrir l’entretien de tous les équipements et services, que vous les utilisiez ou non.

Lorsque vous signez une promesse d’achat pour une copropriété, ayez soin de spécifier qu’elle est conditionnelle à l’étude de la déclaration de copropriété et de l’inspection. Faites vérifier ce document par un avocat ou un notaire et lisez attentivement tous les règlements de la copropriété (animaux domestiques, stationnement, etc.).Vérifiez aussi le montant d’argent qui se trouve dans le fonds de réserve, particulièrement pour les constructions plus anciennes.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*