Logo

Conseil pour une bonne planification

Optez pour un prêt hypothécaire moins élevé que le maximum possible.

Les conseillers en prêts hypothécaires ont recours à deux calculs simples pour déterminer le montant de prêt ­maximal que vous pouvez obtenir. Le premier détermine le rapport ­d’amortis­sement brut de la dette : les frais ­mensuels relatifs à l’habitation (capital et intérêt du versement hypothécaire, plus impôt foncier et frais de chauffage et, dans le cas de l’achat d’un logement en copropriété, la moitié du montant ­mensuel des charges) sont censés ne pas dépasser 32 % de votre revenu mensuel brut. Le second établit votre rapport d’amortissement total de la dette : le ­montant correspondant à votre ­endettement total, en comptant les frais d’habitation et les autres dettes telles que prêt-auto et cartes de crédit, ne doit pas dépasser 40 % de votre revenu mensuel brut.

S’il est vrai que ces ratios permettent de déterminer le plafond du prêt et des paiements hypothécaires auxquels vous êtes admissible, il faut savoir que, si vous optez pour le montant maximal de ­financement, votre budget mensuel ne laissera pas beaucoup de place aux ­imprévus. Si, en revanche, vous ­contractez un prêt hypothécaire moins élevé, vos versements mensuels ­resteront dans vos moyens.
Source : SCHL

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*