Logo
Conception d’espaces de rangement

Conception d’espaces de rangement

Conception d’espaces de rangement

La fin de semaine s’annonce pluvieuse et froide? Voici un beau projet automnal : faire le grand ménage!

Vous habitez votre logis depuis quelque temps et vous constatez que vous manquez de rangement? Une foule d’objets accumulés avec les années s’entremêlent aux articles courants, pour créer un méli-mélo épouvantable? Le temps est venu de mettre de l’ordre dans ce fourbi.

Quel que soit le type d’habitation, les problèmes de rangement découlent d’une difficulté à gérer l’espace et surtout le volume à ranger. Trop d’espace ou pas assez, c’est souvent la même chose. Voici donc quelques conseils pour vous aider à démêler le tout.

Faire le tri

Devant un problème de rangement, il convient de se demander d’abord : quel est le volume à ranger? C’est une question simple qui trouve sa réponse dans un geste que bien des gens ont pourtant du mal à exécuter : faire le tri. Il faut surmonter son attachement aux choses et passer à l’action, c’est-à-dire donner, recycler, jeter et, enfin, conserver. Voilà une bonne chose de faite!

Évaluer le volume et grouper

Ce qui reste après le tri représente le volume à ranger. Il doit maintenant être divisé en catégories d’articles. Cette étape aide à déterminer l’espace nécessaire au rangement. C’est à ce moment que s’applique le mot d’ordre : chaque chose à sa place. Que fera-t-on, par exemple, de ces vêtements qu’on ne porte qu’occasionnellement, de ces cadres de valeur mais non utilisés pour le moment, de ces décorations qui ne servent qu’à Noël? La solution : grouper les objets selon leur nature et leur fonction dans des contenants et des endroits bien identifiés. Au sous-sol, par exemple, rangez dans des espaces ouverts ce qui est fréquemment utilisé, et dans des endroits fermés (placards, tiroirs, meubles) ce dont vous vous servez occasionnellement.

Ergonomie et accessibilité

En matière de rangement, l’aspect « ergonomique » est un élément à considérer. L’ergonomie, c’est la relation entre l’environnement et l’être humain. On doit prévoir l’accessibilité des objets selon la fréquence de leur utilisation. Ce qu’on emploie souvent doit être à portée de la main, tandis que ce dont on se sert peu sera rangé à l’écart. Par exemple, dans le vestibule, mettez des boîtes personnalisées où chacun des membres de la famille rangera ses gants, son chapeau, son foulard…

Un conseil : placez les articles et objets usuels à une hauteur inférieure à deux mètres (6 pi 6 po). Autrement ils seront plus difficilement atteignables. Ayez ce principe de base à l’esprit : tout ce qui est désagréable à l’œil devrait être rangé soit derrière des portes, soit dans des boîtes identifiées.

Les accessoires

Il existe une multitude d’accessoires et de contenants pouvant simplifier le rangement, même dans les logis exigus. Armoires, meubles, boîtes de tous genres, tablettes, tiroirs et tringles ne sont que quelques exemples d’articles qu’on peut trouver dans des grands magasins, des quincailleries et des commerces se spécialisant dans la décoration. La variété des matériaux est presque infinie. Avec un bon plan d’aménagement, vous trouverez exactement ce qui est nécessaire pour organiser votre espace et vous donner de la place.

Le sur-mesure avec un designer

Vous n’arrivez pas à ordonner votre espace? La tâche vous semble insurmontable? Ou peut-être avez-vous simplement besoin de l’avis d’un expert? Le recours à un designer d’intérieur vous sortira de l’impasse. Ce professionnel tiendra compte de votre environnement, évaluera le volume d’objets à ranger et vous suggérera des solutions personnalisées selon votre budget. Il pourra réorganiser votre espace, vous proposer des accessoires adaptés à votre situation ou encore concevoir meubles et décors combinant esthétisme et utilité. Sans être nécessairement coûteux, les services d’un designer vous assureront la rentabilité sur le plan de l’espace.

Source : CAA-Habitation

Pour ranger… dans l’ordre
  • Faites le tri : donnez, recyclez, jetez… conservez.
  • Évaluez le volume d’objets et les catégories d’articles.
  • Groupez ce qui est de même nature et de même fonction dans des contenants identifiés.
  • Pensez à l’accessibilité.
  • Procurez-vous des accessoires de rangement pratiques et fonctionnels.
  • Envisagez le recours aux services d’un designer d’intérieur.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*