Logo
Chauffe-eau et santé

Chauffe-eau et santé

L’eau dans votre chauffe-eau devrait être maintenue à 60 °C.

L’eau dans votre chauffe-eau devrait être maintenue à 60 °C.

Saviez-vous que, au Québec, 59 % des hospitalisations pour cause de brûlures sont attribuables à des lésions causées par l’eau chaude du robinet?

Pour contrer cet important problème de santé publique, l’Institut national de la santé publique du Québec recommande d’abaisser à 49 °C (120 °F) la température de l’eau à la sortie des robinets. Si vous pensez que la solution consiste simplement à régler le thermostat de votre chauffe-eau à cette température, vous feriez bien de lire ce qui suit.

Il faut d’abord savoir que le thermostat de votre chauffe-eau est, selon les codes, réglé à l’usine de façon que l’eau y soit maintenue à une température de 60 °C (140 °F). On déconseille habituellement de régler le thermostat à une température inférieure, car les bactéries contenues dans l’eau ont tendance à proliférer dans un milieu tiède.

Si la plupart de ces bactéries sont sans danger pour la santé, ce n’est cependant pas le cas de la bactérie Legionella responsable de la maladie du légionnaire, une forme rare de pneumonie qui touche particulièrement les enfants, les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est affaibli.

Les aléas du chauffe-eau électrique

Réduire la température du chauffe-eau s’avère d’autant plus risqué que des études réalisées au Québec ont permis de noter la présence de la bactérie Legionella dans près de 25 % des chauffe-eau électriques, même quand le thermostat était réglé à 60 °C (140 °F). Toutefois, à cette température, les risques sont plutôt faibles. Cette situation est d’autant plus préoccupante qu’au-delà de 90 % des résidences privées du Québec sont dotées d’un chauffe-eau électrique.

À noter que, en raison de leur conception, les chauffe-eau électriques semblent plus sujets à la contamination que les appareils fonctionnant au gaz ou à l’huile. La température de l’eau dans la partie inférieure du réservoir y est souvent trop basse pour empêcher la multiplication de la bactérie Legionella. Que faire alors?

Pendant longtemps, on a recommandé de purger les chauffe-eau une fois par année afin d’éliminer les bactéries et les dépôts qui pourraient s’y trouver. Tel n’est plus le cas aujourd’hui. Au contraire, certains spécialistes proscrivent cette opération parce que, selon eux, elle peut aggraver la contamination. Par ailleurs, certains plombiers et manufacturiers considèrent que la purge annuelle du chauffe-eau réduit la durée de vie des appareils.

De son côté, Hydro-Québec pense qu’il faudrait en venir à produire systématiquement des chauffe-eau munis d’un mécanisme permettant la circulation constante de l’eau à l’intérieur du réservoir, de manière à éviter la stagnation à une température entraînant la prolifération des bactéries.

La solution idéale

Dans le contexte actuel, quel que soit le type de votre chauffe-eau, la solution la plus efficace au point de vue de la santé consiste à jouer sur deux tableaux. D’une part, pour éliminer les risques de contamination par la bactérie Legionella, il importe de régler à 60 °C (140 °F) le thermostat du chauffe-eau.

D’autre part, pour réduire les risques de brûlures causées par l’eau chaude du robinet, on recommande d’installer un dispositif antibrûlures. Il pourrait s’agir d’un mitigeur (± 150 $), qui permettra de maintenir une température constante de 49 °C (120 °F) à la sortie du chauffe-eau ou encore d’un régulateur de température (de 10 à 50 $) installé à la sortie de la douche ou sur des robinets de cuisine ou de salle de bains.

En terminant, voici quelques conseils utiles pour diminuer les risques associés à l’eau chaude :
– Vérifiez en tout temps la température de l’eau avant de vous y exposer.
– Ne modifiez pas le réglage d’origine du thermostat de votre chauffe-eau.
– Ne consommez pas d’eau chaude provenant du robinet. Faites plutôt chauffer de l’eau froide.
– Ne débranchez pas le fusible du chauffe-eau lorsque vous vous absentez pour quelques jours, puisque l’eau que contient l’appareil doit être  maintenue en tout temps à la température recommandée.
Source : CAA-Habitation

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*